Selon l’INSEE, près d'un français sur trois aura plus de 60 ans en 2040, contre un sur cinq aujourd'hui.

Les mêmes projections démographiques de l'INSEE prévoient que le nombre de personnes de plus de 85 ans, âge auquel la prévalence de la dépendance augmente très rapidement, devrait doubler d'ici à 2020 pour atteindre 2,2 millions de personnes.

Le Centre d'Analyse Stratégique, organisme rattaché au Premier Ministre, a publié en décembre 2009 une note faisant apparaître que sur une population de 7 millions de personnes âgées de plus de 75 ans en 2025, 1,4 million (contre 1 million en 2010) se trouveront en situation de forte dépendance.

Les études prospectives de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques) vont également dans le même sens.

Un très grand nombre d'adultes en situation de handicap a également besoin d'une prise en charge, et souhaite des structures d'accueil adaptées à leur quotidien

Le maintien à domicile des personnes âgées et des adultes en situation de handicap n’est jamais simple

car l'isolement existe toujours, surtout en milieu rural. Ce maintien à domicile devient impossible lorsque la perte d’autonomie devient trop importante.

 

L’admission en établissement spécialisé (maison de retraite, EHPAD, foyer de vie, …) n'est pas toujours appréciée.

Elle est souvent vécue comme une perte d’indépendance et une mise à l’écart. Ce véritable sentiment d’abandon est encore renforcé par ce qu’une telle décision implique déracinement, rupture familiale et rupture sociale.

La Solution alternative : l’accueil Familial

Solution alternative entre le maintien à domicile (que la dépendance rend souvent impossible) et le placement en établissement spécialisé (dont le nombre de places est limité), l'accueil familial en petites structures vient donc judicieusement compléter l'offre proposée aux populations concernées. Le coût de cette totale prise en charge est, pour les personnes âgées, sensiblement le même que dans un EHPAD public, et pour les personnes en situation de handicap, très nettement inférieur à un séjour en foyer de vie.